IMG_9253-

Birmanie

L’Association Salsabil continue son engagement auprès du peuple Rohingya — minorité ethnique au Myanmar (Ex-Birmanie), ayant subi des sévères répressions à son égard de la part du gouvernement de son propre pays. Avec vos dons, l’association veut réaliser des projets humanitaires dans la province d’Arakan (Myanmar), qui couvriront des sphères d’intervention telles que l’aide médicale, la distribution des kits alimentaires et de vêtements, ainsi que la mise en place d’une protection juridique.

Les Rohingya — habitants de la province Arakan (Myanmar) de confession musulmane, vivent depuis des décennies en étant privés des droits les plus basiques. En 2012, le gouvernement de Myanmar lance toute une série de répressions contre cette minorité musulmane du pays, suite à ces répressions, des milliers de gens ont été tués et mutilés.

Après l’obtention de l’indépendance par l’État de Myanmar (Ex-Birmanie et ancienne colonie britannique), les autorités au pouvoir ont refusé de reconnaitre les Rohingya en tant qu’une ethnie à part, se distinguant considérablement des Arakanais (population majoritaire au pays de langue lolo-birmane et de confession bouddhiste), et leur ont même interdit le droit à la nationalité du pays.

Depuis longtemps, les Rohingya connaissent des restrictions sans pareilles en termes de leurs droits, les documents délivrés par les autorités leurs interdisent même de circuler librement à l’intérieur du pays.

Au mois de novembre 2016, près de la frontière avec le Bangladesh, 9 agents des forces de l’ordre du Myanmar ont été assassinés par des individus inconnus. Sans présenter la moindre preuve, le gouvernement de Myanmar décide alors de mettre la faute sur les Rohingya et procède immédiatement par la mise en œuvre de toute une série d’opérations militaires contre ces derniers. Ces répressions ont principalement eu lieu dans la ville de Mouandaw (Province d’Arakan). Au cours de ces interventions militaires sanglantes, beaucoup de gens ont été victimes de mutilations et de viols, et environ 600 personnes ont été tués.

Suite à ces événements dramatiques, des camps de réfugiés ont été mis en place afin d’accueillir les réfugiés Rohingya. Cependant, ces camps ne constituent aucunement des espaces où les bonnes conditions de vie prévalent. Les Rohingya n’ont droit à aucun type d’aide sociale, ils n’ont ni l’accès à l’aide médicale, ni droit à l’éducation. Les camps des réfugiés ne prévoient pas de prise en charge en aliments et l’insalubrité ne fait que se répandre.

Cela fait plusieurs années que l’association « Salsabil » s’efforce de venir en aide aux Musulmans Rohingya. Auparavant, notre association avait déjà apporté le soutien aux réfugiés de la communauté, en organisant un projet humanitaire dans la province d’Arakan.

À l’heure actuelle, nous continuons à suivre de près la situation de nos frères et sœurs au Arakan, en les approvisionnant tout d’abord avec de l’aide médicale, des kits alimentaires et des vêtements. Cette année (2017), nous entamons également un nouveau projet visant de mettre en place une protection juridique internationale pour les Rohingya.

L’Association Salsabil fait tout pour sensibiliser et attirer l’opinion publique du monde entier pour soutenir la cause des Rohingya.