La Zakat al-Mal

La « Zakat al-Mal » est une taxe annuelle sur l’épargne, qui est obligatoire et payée par les fidèles de l’Islam.

Le Coran définit huit catégories de citoyens ayant le droit à la Zakat. Parmi elles, nous avons les individus dépourvus et pauvres, les collectionneurs d’impôts, les nouveaux musulmans, les personnes endettées ainsi que les voyageurs. Les fonds peuvent également être affectés aux œuvres de charité.

Parmi les musulmans qui ont l’obligation de payer la Zakat al-Mal, nous avons :

  • ceux qui ont un Nissab d’or (80 grammes)
  • ceux qui ont un Nissab d’argent (environ 560 grammes)

Pour les deux types de Nissab (seuil à ne pas dépasser), c’est seulement 1 part sur 40 soit 2,5% de la somme, qui est la Zakat al-Mal annuelle.

Cette taxe sur la propriété (ou l’épargne), s’applique seulement si la somme atteint au minimum le Nissab et qu’elle a été stockée pendant une année entière sans être dépensée.

Le Nissab (d’or ou d’argent) s’applique indépendamment du type ou de la forme dans laquelle il est présenté (pièces de monnaie, lingots, pépites, arts de table, ferrailles, bijoux, et somme d’argent en épargne).

Selon le droit islamique, l’expéditeur de la Zakat al-Mal ne doit pas indiquer la destination ou l’objet de son don. Mais si vous souhaitez que votre Zakat ait un objectif précis, nous sommes prêts à considérer cette proposition, à condition que celle-ci est en adéquation avec les normes de l’Islam et de la charte de l’Association Salsabil.