Les puits

L’eau est l’un des besoins les plus essentiels pour l’homme, car véritable source de vie. Beaucoup d’aspects de nos quotidiens tels que l’hygiène, l’alimentation ou les soins médicaux seraient inimaginables sans eau. Pourtant, des millions de personnes dans le monde n’y ont pas accès et pour causes, des zones climatiques exposées à la sécheresse, l’échec économique des États ou encore des infrastructures détruites suites à des conflits armés.

Ainsi, depuis sa fondation en 2013, l’Association Salsabil s’engage pleinement dans la lutte contre le manque d’eau potable via des constructions de puits. En effet, notre organisation compte à son actif plus de mille puits qui permettent l’amélioration des conditions de vie de milliers de personnes.

Ces projets de puits sont mis en place dans des zones extrêmement reculées, principalement en Somalie, au Bénin, au Togo ainsi qu’au Niger. Dans chacun de ses pays, nous collaborons avec des partenaires locaux pour avoir des sources fiables et de confiance quant à la zone géographique concernée par les constructions de puits.

Une fois construits, les puits contribuent considérablement à l’augmentation de la qualité de vie des villageois. L’hygiène ainsi que les préparations alimentaires sont énormément facilitées par la présence d’un puits d’eau sur place. Les habitants du village ne sont plus vulnérables aux maladies infectieuses suite à la consommation d’eau non-potable.

Ces puits leur permettent également d’éviter les longs trajets à pied jusqu’à un point d’eau, pouvant parfois aller jusqu’à trois jours de marche. L’arrivée d’un puits dans le village est aussi une contribution importante quant au développement du niveau de vie des habitants, notamment l’amélioration des infrastructures et du dynamisme qu’amène l’eau.

De plus, nos partenaires locaux effectuent régulièrement des contrôles et nous tiennent informés en cas de dysfonctionnement. Par ailleurs, l’Association Salsabil prend en charge toutes les dépenses nécessaires liées aux travaux de réparation. C’est un engagement que nous garantissons pour tous nos puits.

Enfin, vous pouvez vous aussi offrir un puits d’eau et amener la vie dans un village, tout simplement en allant dans notre rubrique « Faire un don ».

Tchad : 1 700 €

L’Association Salsabil a débuté la construction de puits au Tchad en 2017.

En raison du besoin urgent en eau qui touche le pays, nous faisons de notre mieux afin d’attirer les projecteurs quant à la situation locale.

La population est contrainte d’endurer des dizaines de kilomètres à la recherche d’une bonne eau, qui soit propre et potable.

A l’heure où vous lisez cet article, nous avons déjà construit nos premiers puits dans le pays.

Malheureusement, le coût d’un puits est plus onéreux dans le pays par rapport aux autres d’Afrique de l’Ouest. Cela est dû notamment aux méthodes de construction nécessaires et à la pénibilité des travaux.

Bénin : 990 €

L’Association Salsabil construisait son tout premier puits en 2013, et cela sur le territoire de la République du Bénin.

Le manque d’eau potable touche tout le pays mais se fait extrêmement ressentir dans les villages les plus reculés ; ces derniers sont difficiles d’accès et l’aide humanitaire y est rare.

Ainsi et pour répondre aux besoins de la population béninoise, nous sommes parvenus à un accord de coopération avec une association caritative locale, dans le but de construire des puits dans le nord du pays.

Les travailleurs chargés de la construction des puits ont des conditions de travail laborieux, n’ayant que leurs mains et une pelle comme matériel. S’ajoute à cela la profondeur du puits, qui peut quelques fois atteindre 25 mètres.

Jusqu’à présent et grâce à vous, l’Association Salsabil a construit dans le pays plus de 120 puits et fourni en eau plus de 70 villages, soit 30 000 personnes.

Togo : 990 €

Statistiquement, le niveau de revenu par habitant dans la République togolaise est de 900 $ par année soit un peu plus de 2 dollars par jour. Avec une situation économique pareille, il est difficile de parler de créations d’infrastructures dans le pays.

La population vit donc principalement du bétail ainsi que des aides humanitaires. La demande en eau potable reste cependant élevée et son accès demeure difficile.

En 2014, les fonds de nos donateurs ont couvert la construction de 24 puits dans cette région d’Afrique. Les deux années suivantes, les dons ont constamment augmenté et de nouveaux puits au nom de l’Association Salsabil ont vu le jour. Aujourd’hui, on en dénombre plus de 130 dans tout le pays.

Niger : 1250 €

Le Niger est l’un des plus vastes pays du continent Africain. L’Association Salsabil y a mis en place la plupart de ses projets.

La grande majorité des Nigériens vivent dans des conditions très difficile et l’accès à une eau potable dans le pays est extrêmement limité.

La construction de puits dans la région a débuté à partir de 2014 et nous avons encore aujourd’hui, plus d’une centaine de commandes en cours. Parmi les puits qui verront le jour, certains seront même équipés d’une pompe.

Plus de deux millions de personnes vivent dans la région de Dosso, couverte par notre programme. Nos puits y sont creusés jusqu’à atteindre une profondeur qui fournira suffisamment d’eau potable, c’est à dire 10-15 mètres en moyenne.

D’une manière générale, le temps de construction pour un puits est d’au maximum 4 mois, et leur profondeur peut atteindre jusqu’à 25 mètres.

Si vous aussi, vous voulez construire un puits et rendre meilleure la vie de milliers de personnes, vous pouvez nous contacter en remplissant le FORMULAIRE dans la rubrique CONTACTS.